Cinquante nuances de Grey de E.L James

"- Je te présente comment ? "Papa, voici l'homme qui m'a déflorée et qui veut entamer une relation sado-maso avec moi ?" J'espère que tu cours vite."

 

"L'ascenseur arrive. Nous sommes seuls. Soudain l'ambiance se charge d'électricité. Je respire plus vite. Mon coeur s'emballe. Il se tourne légèrement vers moi. Ses yeux ont viré à l'ardoise. Je me mords la lèvre. 
- Oh et puis merde pour la paperasse. 
Il me pousse contre le mur, m'agrippe les deux mains, et les cloue au-dessus de ma tête tout en m'immobilisant avec ses hanches. De sa main libre, il m’attrape par les cheveux et tire dessus pour me renverser la tête en arrière ; il écrase ses lèvres sur les miennes. C'est presque douloureux. Je gémis, livrant passage à sa langue qui en profite pour explorer ma bouche. Je n'ai jamais été embrassée comme ça."

 

"Il frotte son nez contre le mien. A peine remise du séisme, je le regarde d'un oeil vide en cherchant à tâtons une pensée cohérente.
Tout d'un coup, des voix retentissent devant la porte de sa chambre. Je mets un moment à comprendre ce qu'elles disent.
-Mais s'il est au lit, c'est qu'il doit être malade. Christian ne fait jamais la grasse matinée.
-Madame Grey, je vous en prie.
-Taylor, vous ne pouvez pas m'empêcher de voir mon fils.
-Madame Grey, il n'est pas seul!
-Pardon ?
-Il y a quelqu'un avec lui.
-Oh...
Sa voix est incrédule.
Christian me regarde, à la fois amusé et horrifié.
-Ciel! Ma mère."

 

"Je vous désire terriblement, surtout maintenant que vous avez recommencé à vous mordillez la lèvre."

 

"Je suis amoureuse de toi, Christian."

 

"J'aime cet homme. J'aime sa passion, j'aime l'effet que j'ai sur lui. J'aime qu'il soit venu de si loin pour me voir. J'aime qu'il tienne à moi... car il tient à moi. C'est tellement inattendu, tellement satisfaisant. Il est à moi, et je suis à lui."

 

Il a son regarde de Dominant, froid, dur et sexy en diable : sept nuances de péchés en un seul coup d’œil. J'ai la bouche sèche, je sais que je ferai tout ce qu'il demande.

 

"Il m'attrape par le menton. Je suis sans défense, les mains épinglées au mur, le visage maintenu ; ses hanches m'empêchent de bouger. Son érection contre mon ventre. Oh mon Dieu... Il a envie de moi. Christian Grey. Le dieu grec. Il a envie de moi, et j'ai envie de lui, ici, maintenant, dans cet ascenseur."

 

"Il lui décoche le fameux sourire 'toute résistance serait futile' breveté Christian Grey. Ma mère est cuite."

 

"Tu es à moi. Rien qu'à moi. Ne l'oublie jamais".

 

"Tu. Es. Mienne."

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site